Les charges fiscales et sociales, initialement reportées, sont annulées pour les secteurs du tourisme de l’hôtellerie et de la restauration.